Localisation, L'Isle-sur-la-Sorgue, France
0486343131
les3eco@gmail.com

HISTORIQUE

RECYCLER ET OFFRIR AUX OBJETS UNE DEUXIÈME VIE

LA RECYCLERIE EST NÉE À L'ISLE-SUR-LA-SORGUE

Un bref historique

> C’était en 2014 ; installée devant un reportage télévisé Fatiha Ismaïli apprend que le Quartier Nord de L’Isle-sur-la-Sorgue est classé parmi les 2500 quartiers les plus pauvres de France. Cette annonce suffit pour que Fatiha prenne une décision définitive : les choses allaient changer !

Sa générosité naturelle l’amène à l’idée de la Recyclerie : “donner au lieu de jeter“. Accompagnée de Marie Chantal Henrion, elle sillonne la ville tous les week-ends et remplit le coffre de sa voiture de dons divers. Les deux femmes commencent par stocker les affaires récoltées à leurs domiciles jusqu’à ce qu’ils  débordent et que de bonnes âmes du Centre Social de la Cigalette leur proposent un local pour mettre en vente les objets collectés. L’idée est de les revendre à tout petits prix pour qu’ils soient accessibles aux familles les plus modestes. 

> Décembre 2014, c’est la naissance officielle de La Recyclerie Les 3 ECO.

C’est un succès et bientôt des finances se dégagent qui leur permettent de louer des locaux où stocker et vendre le fruit de leurs collectes. En 2015, la première boutique est à La Barthalière pour les petits objets et les vêtements, et bien plus tard, en avril 2016 un local sera ouvert au Thor pour les meubles.

> 2015, c’est l’apparition des boîtes à livres

Logés dans de petits meubles, à étagères ou à tiroirs, dans un frigo, dans un grand landau vintage (pourquoi pas ?), que l’on trouvera sur la terrasse d’un café, au seuil d’une boutique, dans la rue, les livres sont mis à la disposition de qui veut les lire. Prenez-les, ça nous fait plaisir. Les livres qui partent seront automatiquement remplacés. Ces boîtes à livres connaissent un joli succès et le nombre n’a fait qu’augmenter depuis leur apparition. Nous en comptons une vingtaine disséminées dans la ville et nous vous en donnons les emplacements sur la page BOÎTES À LIVRES.

> Avril 2017, nouveau local au 55 avenue des Ferrailles, toujours dans la ZA La Barthalière

Ce local est plus grand, on y déménage tout ce que contenait le local précédent puis, en juin, on quitte le local du Thor. La boutique est bien sûr ouverte à tous et les clients qui arrivent pour dénicher l’objet utile ou la perle rare à petit prix proviennent de tous les milieux. C’est un joli brassage.

> Septembre 2017 

Les Entrepreneurs des Sorgues décernent le Trophée “L’entreprise et son territoire” à la Recyclerie les 3 ECO pour son implication sociale dans la vie locale et pour son action de sensibilisation au développement durable. C’est une belle reconnaissance des efforts fournis depuis l’ouverture de la Recyclerie.

> Février 2018, ouverture d’une nouvelle boutique destinée aux vêtements, chaussures et textiles 

Le succès grandissant de la Recyclerie lui vaut un afflux d’objets et exige un nouveau local où l’on puisse prendre de l’extension. Idéalement, un local se libère juste à côté de la Recyslerie et c’est la naissance de la boutique vêtements et de l’atelier couture. 

> Juin 2018, le concept de la Recyclerie s’étend : une troisième boutique s’ouvre à Cavaillon !!!

CAVAILLON

Une nouvelle aventure

La Recyclerie de l’Isle-sur-la-Sorgue a ouvert la voie à la toute nouvelle Recyclerie de Cavaillon. 

> Juin 2018, ouverture de la Recyclerie à Cavaillon

Tout comme lors des débuts des 3 ÉCO à L’Isle-sur-la-Sorgue en 2014, les 3 ÉCO de Cavaillon vont se trouver un jour ou l’autre en butte au manque de place mais tout d’abord au manque de personnel.

Et ici nous lançons un vibrant appel aux bénévoles à Cavaillon !!!

Sans bénévoles, il est quasiment impossible de gérer cette Recyclerie : recevoir les dépôts, trier les objets et les vêtements, nettoyer et ranger… et vendre en même temps. Tout seul ou même à deux, cela ressemble à une mission impossible. Malgré tout, Loris, l’assistante de vente, épaulée par Malik, fait tout son possible et montre une belle ténacité à faire tourner au mieux l’entreprise. Mais bien sûr, toutes les bonnes volontés seront appréciées.

 

Et ce n'est pas fini...

Le rayonnement de notre association ne cesse de croître et s’étend largement au-delà du territoire de la commune. En effet notre stock de vêtements, meubles, électroménager, livres, matériel multimédia, etc… nous a permis d’aider des associations ou entreprises humanitaires […]. Il va de soi que le rayonnement que je viens d’évoquer vient de nos donateurs et de nos visiteurs mais également de nos bénévoles, salariés et jeunes en insertion ou réinsertion et également de nos associations partenaires au premier rang desquelles je place le Centre Social et Culturel La Cigalette.

[…] Ces résultats remarquables sont, vous en conviendrez, de nature à renforcer notre détermination à poursuivre nos efforts, en particulier dans le domaine de la réhabilitation.

Aussi, est-ce sans vergogne que je vous demande de nous aider également à convaincre entreprises et citoyens à participer au magnifique combat que nous menons.

Jean-Pierre Amiot (Vice-Président)